Synthèse manche 5 - Vendredi 3 Juin 2022

Version imprimablePDF version
Paramètres observés: 
ObservationsIntervalle des prévisionsMoyenne des prévisionnistes
Tn18,8°C16 à 20,3°C19°C
Tx31,7°C27,5 à 34,6°C30,7°C
RR241,8 mm13 néant ; 9 traces et jusqu'à plus de 10 mm1,7 mm
Orageoui73% oui 27% nonoui
Nombre de participants: 
112

Situation générale

Figure 1 : ZT500 pour le 03/06/2022 à 12 UTC, base ARP du 02/06 12 UTC

La situation est pilotée par 2 bas géopotentiels complexes sur le proche atlantique. Le plus creux se situe sur les îles britanniques avec une goutte froide à -24°C. Il contribue à faire remonter un autre bas géopotentiel situé au large du Portugal associé à une vaste goutte froide à -18°C. A l'avant, ce système pilote un flux de SO de plus en plus rapide sur la France. Le cisaillement vertical de vent s'annonce donc rapide sur le territoire.

Figure 2 : Pmer, tpw850, vent 10m pour le 03/06/2022 à 12 UTC, base ARP du 02/06 12 UTC

En surface, même si on peut considérer la France sous l'influence d'un marais barométrique, la situation est assez complexe. On retrouve une petite dépression à 1010 hPa au large du Portugal en lien avec le second bas géopotentiel. Sur la France, on voit un axe d'air chaud du SO au Centre Est (tpw850 à plus de 18°C). Par ailleurs, une convergence de vent à l'échelle régionale semble se dessiner entre un petit Autan d'un côté et une entrée de flux d'ouest par l'Atlantique.

Figure 3 : ANASYG le 03/06/2022 à 12 UTC

L'ANASYG confirme la présence d'un flux rapide en altitude, matérialisé par la présence d'un jet de SO en altitude depuis le large du Maroc jusque vers la Bavière. Quelques petites anomalies semblent circuler le long de la face polaire du jet, sans être dynamiques.

Enjeux à l'échelle régionale

Figure 4 : CAPE, vent 10m, convergence à 950 hPa pour le 03/06/2022 à 06UTC, base ARP du 02/06 12 UTC

La convection s'annonce un enjeu majeur pour cette manche. Et finalement, dès la fin de nuit, un risque d'orages d'atmosphère libre est présent dans le SO. Alors, il n'est pas utile de regarder vent 10m ou convergence 950 hPa, mais la CAPE et le profil associé indiquent bien de l'instabilité en moyenne tropo avec des bases possibles dès 850 hPa (Lmax) ou peut être plus probablement vers 700 hPa.

Figure 5 : CAPE, vent 10m, convergence à 950 hPa pour le 03/06/2022 à 05 UTC, base ARO du 02/06 12 UTC

AROME est cohérent avec cette proposition d'ARPEGE avec quelques OAL qui passent à proximité de Blagnac en tout début de matinée. Le profil est comparable à celui d'ARPEGE

Figure 6 : CAPE, vent 10m, convergence à 950 hPa pour le 03/06/2022 à 18 UTC, base ARP du 02/06 12 UTC

En fin de journée, un risque d'orages forts est effectivement proposé par ARP dans cette zone de convergence en sortie d'Autan et au bout de l'entrée d'ouest issue de l'Atlantique. La CAPE est très forte, mais le profil n'est pas trop humide. Ainsi, la convection mettra du temps à partir mais cela semble très probable étant donné la convergence en basses couches. Le cisaillement de vent très rapide et rotationnel est compatible avec la formation de supercellules.

Figure 7 : Rflc AROME pour 15 et 20 UTC, base ARO du 02/06 12 UTC

De manière consistante avec ARP, AROME propose aussi de la convection en journée par évolution diurne. Une première séquence au pic d'évolution diurne et de manière discrète autour de la zone de convergence. Puis en soirée, avec un système beaucoup plus sévère (on identifiera la présence de supercellules sur son flanc sud) formé entre Piémont et Gascogne et tangentant ensuite le midi toulousain.

Figure 8 : CAPE, vent 10m, convergence à 950 hPa pour le 03/06/2022 à 15 UTC, base ARO du 02/06 12 UTC

En analysant finement AROME, on retrouve bien cette possible 1ère séquence dans l'après-midi. La convergence étant assez faible et le pied de profil très sec, la confiance dans le déclenchement est médiocre.

Figure 9 : CAPE, vent 10m, convergence à 950 hPa pour le 03/06/2022 à 20 UTC, base ARO du 02/06 12 UTC

En soirée, même si le profil proposé par AROME ne semble pas complètement favorable pour initier la convection, il reste compatible avec la propagation d'une convection déjà formée. Le cisaillement est particulièrement marqué !

Observations et dfficultés de prévision

Fgure 10 : météogramme de Blagnac autour du 03/06/2022

Figure 11 : températures extrêmes du 03/06/2022

Tmin

La température minimale était attendue très douce avec un faible Autan persistant toute la nuit. Ce fut bien le cas avec un pic régional sur Blagnac, bénéficiant de l'îlot de chaleur urbain toulousain. AROME s'affolait en montrant des valeurs brutes proches de 20°C qui n'ont pas été confirmées ! Autre élément, dans une masse d'air non saturée, les ondées d'atmosphère libre de fin de nuit pouvaient faire baisser la température. Elles expliquent la petite baisse de T (et hausse de Td) autour de 05 UTC.

Tmax

Pour la maximale, avec une nébulosité le plus souvent très faible, la température a pu s'élever et ce, malgré un Autan modéré. La maximale de 31,7°C était donc supérieure aux prévisions, mais moindre qu'un peu plus loin sous le vent de l'Autan (33°C à Albi et Montauban).

Précips et orages

Figure 12 : éclairs relevés le 03/06/2022

Les mesures d'activité électrique confirment bien les 2 séquences orageuses. Tout d'abord en fin de nuit, avec qq éclairs sur Toulouse et en fin de journée, en marge de 2 systèmes orageux sévères circulant plus au nord et au sud de Toulouse.

Figure 13 : AMDARs et radars le 03/06/2022 en fin de nuit

2 AMDARs réalisés autour de Blagnac confirment bien les profils favorables aux OAL en tout début de matinée autour de Toulouse avec une ligne d'OAL qui se forme pile sur la région avec des profils analogues à ceux proposés par ARP/ARO.

Figure 14 : mosaïque radar le 03/06/2022 à 19 UTC

En soirée, on voit bien Toulouse prise en tenaille entre 2 orages supercellulaires fortement grêligènes. La structure circulant sur le Volvestre/Comminges est particulièrement aboutie.

Figure 15 : lame Antilope 24h le 03/06/2022

En marge de ces 2 monstres, Blagnac cumule 1,8 mm. Cela aurait pu être bien plus ou un peu moins. Bref, les cumuls de RR étaient bien complexes à appréhender !

Scores

La manche est remportée par brillamment remportée par Fahrenheit qui au-delà du mercure a bien géré précips et orages.
Le classement général est bien chamboulé avec la prise de pouvoir de marcus avec 5,3 pts devant bug, qui n'a pas planté, avec 5,6 pts et qui est à égalité avec BelleHarra.